© 2019 Forma Urbis. Tous droits réservés

Objectifs archéologiques et pédagogiques de la maquette:


- Appréhension et compréhension d'une architecture de superposition permettant par le simple jeu des forces architectoniques (pesanteur, pression verticale et latérale des blocs, joints vifs…) la construction de monuments imposants.


- Quelles solutions architecturales apporter aux problèmes des pressions dans un monument (contrefort, arcs boutant, voûtes…) et par là même créer de nouvelles caractéristiques architecturales.


- Visualisation du parcours des matériaux au fil de l'élévation du monument par les échafaudages entre autres.


- Sensation des textures des matériaux employés (pierre, bois…)
 

Principes architecturaux démontrés :


- La voûte plus haute que la voûte romane exerce des pressions latérales de plus en plus hautes ce qui entraîne des murs porteurs plus épais et l’emploi de contreforts massifs à simple et à double volé.


- L’autre conséquence de ces pressions est l’utilisation d’un appareillage (dimensions des blocs) imposant.


- Compréhension des différents types de trous de boulins: forme ronde, carrée, traversante...


- Construction d'échafaudages différents. Un premier type appelé "vertical" et un second dit à "palier décalé".


- Simulation d’une végétation extérieure pour appréhender les limites architecturales du bâtiment.


- Imitation de la pierre et de sa coloration sur une partie de la maquette (sol).

Problématique des trous de boulin, contreforts et échafaudages